Transports scolaires

Les transports publics départementaux
logo-CG64 L’organisation des transports publics routiers est confiée aux Départements depuis la Loi d’Orientation des Transports Intérieurs de 1982. Cette compétence se traduit par la mise en place de réseaux de transport public entre les principales communes du territoire. Ces réseaux sont distincts de ceux mis en place au sein des agglomérations (bus, trams, métro) qui relèvent quant à eux des communes concernées.
A ce titre, dans le département, le Conseil général

  • définit l’aménagement des points d’arrêt en fonction de la géographie, du réseau routier, de la fréquentation potentielle
  • fixe les itinéraires, les horaires et les jours de fonctionnement des services pour satisfaire au mieux les besoins de la population.CGbus1

Ainsi, le Conseil général gère un réseau de transport qui représente:

  • plus de 5.000 points d’arrêt
  • près de 1.000 itinéraires
  • la circulation de quelques 500 véhicules
  • une centaine d’entreprises de transport
  • le transport de près de 3 millions de passagers par an

Cette gestion mobilise un budget annuel conséquent de l’ordre de 28 millions d’euros consacré essentiellement au fonctionnement des lignes et concerne des lignes régulières commerciales, des circuits scolaires et plus récemment des actions en faveur du covoiturage.

Les lignes régulières départementales : Il s’agit d’ un véritable service public de proximité que le Conseil général propose. Dans un souci d’équité territoriale, son intervention permet d’offrir à tous les usagers des services de transport qui, dans une logique purement économique, disparaîtraient sûrement.Elles sont ouvertes à tous moyennant paiement d’un titre de transport , desservent de façon permanente tous les grands axes du territoire départemental , sont organisées dans un souci de cohérence avec les autres réseaux de transport public (réseaux urbains et SNCF essentiellement)
CGcartereseau
Le transport scolaire

CGbus3L’essentiel du budget des transports est consacré au transport de quelques 30.000 élèves :

  • · 22 000 élèves sont transportés sur des circuits scolaires spécialement organisés à leur attention, dont une centaine de circuits sont spécifiquement organisés à l’attention des élèves et étudiants handicapés
  • · environ 8.000 élèves sont transportés sur les lignes régulières départementales

Le transport scolaire :

  • · coûte en moyenne 900 euros par élève et par an
  • · est offert gratuitement à la totalité des élèves des Pyrénées-Atlantiques

Dans la catégorie: services périscolaires, Transport scolaire