Le PLU d’Arbonne conforté par le tribunal

Le Tribunal administratif a rendu le jeudi 11 mars 2021 ses jugements sur les procédures engagées par nos opposants en matière d’urbanisme. 

Pour la Municipalité d’Arbonne, c’est une satisfactionToutes les attaques des opposants qui visaient à faire annuler le PLU n’ont pour l’essentiel pas été suivies par le tribunal qui a écarté la quasi-totalité de leurs arguments. Le PLU approuvé en 2019 sera donc appliqué sur 99% du territoire communal.

Le seul élément du PLU remis en question est le classement de la parcelle AX n° 151 (soit 1% de la superficie communale) destinée à accueillir le lotissement Etxeta. Le juge ne retient pas sa vocation agricole tel que le souhaitaient nos opposants mais note une erreur manifeste d’appréciation. A cet endroit, et seulement sur cette parcelle (AX n°151), c’est donc le PLU précédent qui redevient applicable. 

D’ores et déjà, comme la loi nous le permet, nous travaillons avec l’Agglomération Pays Basque, compétente en la matière, pour régulariser cette situation dans les plus brefs délais.

Il reste que la position du tribunal administratif sur ce lotissement nous apparait contradictoire sur plusieurs points et contestable dans la mesure où il n’est pas tenu compte de l’urbanisation existante de ce quartier de Domintxenea où une quarantaine de maisons ont déjà été construites et où les maisons du lotissement Etxeta, bénéficiaires d’un permis de construire, sont en cours de construction. 

Les riverains qui attaquent aujourd’hui le projet de lotissement ont la mémoire courte quand on sait qu’ils y ont eux-mêmes construit leurs habitations ou leurs résidences secondaires. Nos opposants se perdent dans la défense (à tort) des intérêts particuliers. Nous restons sereins et poursuivons la réalisation de nos projets, qui sont d’intérêt général. 

Car c’est bien l’intérêt d’Arbonne et des arbonnar de proposer des terrains constructibles à un prix abordable, dans le cadre de l’accession sociale à la propriété. Il s’agit d’accueillir des familles et une jeunesse qui viendront dynamiser notre village, nos écoles et les effectifs de nos associations. S’y opposer, c’est faire le jeu de la spéculation immobilière, promouvoir l’immobilisme et le repli sur soi. 

Nous, nous faisons pour Arbonne le choix de la vie collective, et de la vitalité, tout en développant notre qualité de vie, notre agriculture et notre environnement.

Courrier reçu des propriétaires d’Etxeta

« Nous sommes dix jeunes familles propriétaires de terrains vendus par la commune d’Arbonne à des tarifs accessibles. Sans cela, nous n’aurions pu construire nos maisons ici, dans notre commune. Nous aurions été contraints à l’éloignement car les tarifs du foncier sont trop élevés pour des jeunes foyers.

Malgré les nombreux recours qui tentent d’empêcher nos projets de construction, nous revendiquons le droit de vivre ici. Nous sommes tous originaires d’Arbonne et des alentours et nous ne comprenons pas pourquoi les riverains de ce quartier Domintxenea nous refusent le droit à construire, dont ils ont pu bénéficier puisqu’ils ont eux-mêmes construits ici.

Nous sommes d’autant plus choqués par leur acharnement qu’une partie de leurs maisons servent de résidences secondaires ou sont louées sur Airbnb. La commune a justement entrepris le lotissement Etxeta pour éviter que ce terrain ne fasse l’objet d’un projet privé qui aurait privilégié les plus fortunés.

Cette accumulation de procédures nous met tous dans des situations financières très difficiles. Nous sommes otages d’une bataille politicienne. Pourtant, nous ne faisons rien de mal, nous ne demandons qu’une chose : pouvoir s’installer sereinement avec nos familles »