Commémoration du 11 novembre 2021

Le 11 novembre 1918 la signature de l’Armistice dans une clairière de la forêt de Compiègne marquait la fin des combats de la première guerre mondiale, la victoire des alliés et la défaite de l’Allemagne.
Le conseil municipal vous invite à participer à la Cérémonie commémorative de cet Armistice :

Jeudi 11 novembre 2021 à 11h30
– Rassemblement sur la Place de la Mairie
– Dépôt de gerbe aux monuments aux morts
– Hymne national

Un peu d’histoire

L’idée d’honorer un soldat inconnu est lancée le 20 novembre 1916, au moment de la bataille de Verdun. Le 8 novembre 1920, une loi est votée pour qu’un hommage soit rendu aux restes d’un soldat non identifié « mort au champ d’honneur ». 

Représentant anonyme de la foule des « Poilus », le Soldat inconnu est inhumé le 28 janvier 1921 sous la voûte de l’Arc de Triomphe à Paris.

Le 11 novembre 1923, le ministre de la guerre et des pensions, André Maginot, allume pour la première fois une flamme du souvenir. Depuis, elle est ravivée tous les soirs à 18h30.

En parallèle, de 1920 à 1925, 36 000 monuments aux morts sont édifiés. Les monuments aux morts deviennent les lieux de commémorations de la Grande Guerre au niveau local. Ils viennent donner une réponse à la forte demande mémorielle des familles.

Un premier défilé militaire commémoratif est organisé le 14 juillet 1919. Il célèbre la victoire des armées françaises sur l’ennemi.

L’hommage rendu le 11 novembre 1919 est discret. Une minute de silence est organisée en l’honneur des personnes tombées pendant la Grande Guerre. La cérémonie se déroule dans la chapelle des Invalides en présence du maréchal Foch.

L’année suivante, la cérémonie prend une dimension nationale avec la volonté d’honorer tous les soldats morts aux combats. Par la suite, les anciens combattants insistent pour que le Parlement déclare le 11 novembre comme fête nationale. C’est l’objet de la loi du 24 octobre 1922.

En plus d’être le jour anniversaire de la signature de l’armistice de 1918 et de « commémoration de la victoire et de la paix », la loi du 28 février 2012 étend l’hommage à tous les « morts pour la France » des conflits anciens ou actuels.

Tous les morts pour la France qu’ils soient civils ou militaires sont désormais honorés le 11 novembre. Ce texte permet de rendre hommage à tous ceux qui ont péri au cours d’opérations extérieures (OPEX).

Le 11 novembre est ainsi comparé au Memorial Day américain qui honore l’ensemble des militaires américains morts dans toutes les guerres.